AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -47%
DOMO DO1032SV – Aspirateur balai 2 en 1
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélia

Amélia
Lómilendë 1.0


Feuille de personnage
Nationalité: Inconnue
Magie pratiquée: Aucune
Âge: 25 ans

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/07/2007

Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Empty
MessageSujet: Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]   Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Icon_minitimeDim 26 Nov 2023 - 16:25
Il n’y avait plus d’échappatoire.

Amélia tenta de rassembler le peu de dignité qu’elle avait laissée fondre sur le parquet de sa maîtresse. Elle se dirigea vers sa petite chambre et rassembla le peu d’affaires qu’elle possédait dans les sanglots et la douleur de cette punition qui semblait si injustifiée. Parce qu’elle restait, non pas digne, mais une bonne domestique en tout temps, elle commença à s’activer et à marcher d’un pas faussement décidé vers la sortie. Elle souffla « Au revoir maîtresse… j’accomplirai ma mission. »
 
Accompagnée d’un haut le cœur le long de la descente de toute les marches du château, elle quitta la bâtisse avec un pincement au cœur. Elle qui ne rêvait que de quitter cet endroit maudit, la voilà maintenant bien servie. Be careful what you wished for n’a jamais été aussi vrai dans la situation de la servante.
 
Heureusement, la boulangère n’avait pas pris la peine de l’attendre. Amélia quitta ainsi Lómilendë pour rejoindre Schulz avec un dernier moment de répit. Dans ces ténèbres apportées par l’heure avancée, elle avança tel un spectre. La pâleur de sa peau luisait presque dans le noir comme la lueur d’une libellule. Après une heure de marche, elle arriva aux prémices de la bourgade. Son cœur se serra à nouveau quand elle aperçut le manoir de la Comtesse. Ce n’était pas sa destination. La boulangerie était son nouveau chez-elle.

Elle pénétra dans la bâtisse laissée ouverte à son attention et fit résonner la clochette qui annonçait les nouvelles et nouveaux clients…
Revenir en haut Aller en bas
Jolanda Vogel

Jolanda Vogel
Habitant·e de Lómilendë


Feuille de personnage
Nationalité: Suisse
Magie pratiquée: Aucune
Âge: 42

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 01/05/2023

Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]   Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Icon_minitimeJeu 30 Nov 2023 - 18:55
Toc toc toc.

Avoir quelqu'un qui frappe à sa porte au milieu de la nuit n'est généralement pas une bonne chose. Pourtant, dans ce cas, c'est une opportunité. C'est un gage de la bonne grâce de la comtesse. Et c'est du travail gratuit (le meilleur type de travail !).

Malgré l'heure avancée, rien ne presse. Jolanda range son manteau et commence à balayer le sol de la boulangerie. Elle s'arrête, réalisant que, dès à présent, il s'agit d'une tâche de servante (je suis chef d'entreprise !). Elle pose le balai et traverse la petite boulangerie jusqu'à l'entrée. L'œil de verre en agitation et affichant un sourire de grande dame, elle tire la lourde porte pour l'ouvrir.

«Kind, du bist es. Wie schnell du bist. Gut, gut, so soll es sein. Komm rein und sieh dich nur um»

Maintenant, Jolanda a le vent en poupe. En promenant Amélia dans la boulangerie, elle donne à sa nouvelle servante de longues instructions sur les différents outils et ustensiles qui font partie de l'équipement de la boulangerie.

«Den Ofen brauchst du nicht anzufassen. Das ist eine hohe Kunst. Wir wollen nicht, dass unsere Ware noch teigig ist. Oder noch schlimmer, trocken und verbrannt. Stellen dir vor, was passieren würde, wenn meine Brioches zu lange im Ofen bleiben? Ich wage nicht einmal daran zu denken. Sei der bewusst, Amélia, dass ich einen Ruf zu wahren habe (et un empire boulanger en construction!).»

Plusieurs instants plus tard, Jolanda fait un geste vers un rideau au fond de la pièce :

«Dort drüben ist die Vorratskammer. Hier lagern wir das Getreide. Ich habe dir ein paar Decken hingelegt, damit du dir es bequem machen kannst. Aber nicht zu bequem (difficile avec les souris hihi); das Bäckerleben ist ein hartes Leben. Und mach dir keine Sorgen, mein Kind, harte Arbeit zahlt sich immer aus, also bleib dran und du wirst belohnt (Pas avec de l'argent, mais avec de respect).»

Regrettant que même la meilleure des journées se termine, Jolanda s'apprête à dire bonne nuit à Amélia et à emprunter le petit escalier en bois qui mène à son propre logement situé juste au-dessus de la boulangerie.

«Oh, eine letzte Sache: keine Magie in diesem Haus, niemals. Ich will nicht, dass der Unsinn eurer Leute die ehrliche Arbeit, die hier geleistet wird, verunreinigt. Ich sehe alles, glaub mir.»

Jolanda s’efforce à cerner Amélia avec son faux œil afin de faire semblance de surveillance. Au lieu de cela, l'œil tremble légèrement.

«Würdest du jetzt bitte den Boden fegen, bevor du dich hinlegst (un ordre, pas une question). Die eigentliche Arbeit beginnt im Morgengrauen. »
Revenir en haut Aller en bas
Amélia

Amélia
Lómilendë 1.0


Feuille de personnage
Nationalité: Inconnue
Magie pratiquée: Aucune
Âge: 25 ans

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/07/2007

Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]   Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Icon_minitimeJeu 21 Déc 2023 - 21:31
La vieille mégère l’accueillit dans son humble, modeste, plus modeste qu’humble échoppe. Celle-ci semblait s’extasier de la situation. Vilaine ! pensa aigrement Amélia. Et voilà que cette tourte se mit à lui parler dans cette langue de barbare. Mauvaise insulte, une tourte était complexe à réaliser. Cette paysanne n’avait rien de complexe. Avec son accent à couper au couteau, elle ne pouvait que difficilement comprendre ce qu’elle déblatérait. Au moins, dans les provinces germaniques, ils ne mâchaient pas autant les syllabes.

Heureusement pour la servante, elle avait le don de comprendre les crispations musculaires du visage de ces interlocutrices et interlocuteurs avec le contexte. Elle en devina ainsi que Ofen devait signifier four au vue des mains cadavériques qui s’agitaient frénétiquement dans la direction de l’objet en question… et probablement qu’elle ne devait pas s’en approcher… Comment ça, elle ne devait pas s’approcher du four ? Elle la prenait pour une demeurée ? Elle, la plus proche servante de la Comtesse, ne saurait pas utiliser un four ? Ridicule. Elle se contenta finalement de lui lancer un regard amer. Ça lui apprendra ! La servante avait une mission et sa mission pour sa maîtresse, elle remplirait.

La prochaine pièce était une espèce de grenier… et sa chambre… Vraiment ? Elle avait passé des décennies à dormir dans des greniers jusqu’à la rencontre de sa maîtresse. Bien évidemment, il n’y aurait pas de problème pour elle de côtoyer les rongeurs qui trop souvent s’immisçait dans ses nuits tourmentées, mais de-là à retomber aussi bas, maintenant, et pour… cette vieille bique. Amélia regretta instantanément son insulte. Les biques ne méritaient pas cela. C’était une humiliation. Soit, elle serra les dents et suivit diligemment sa nouvelle tortionnaire.

Keine Magie était bien des mots qu’elle comprit sans trop d’effort d’interprétation. Qu’est-ce que cette folle s’imaginait ? Qu’elle possédait de la magie ? Amélia n’avait jamais démontré quelconque talent pour quelque Art que ce soit. Ou elle ne s’en rappelait pas… Elle s’efforça d’articuler, en se montrant du doigts :

« Ich… Keine Magie. »

Au regard de satisfaction de la paysanne qui devait s’imaginer que son petit cirque avait fait son effet, elle tenta :

« Nein ! Euh, nicht Magie machen… können… Ich nicht… Ich… wie du !!! » finit-elle par s‘exclamer en se pointant successivement du doigt puis son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]   Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel] Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau cauchemar [une nouvelle vie]. [Jolanda Vogel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lómilendë :: Extra-Muros :: Le village, Schuls :: Les échoppes-